ATTENTION : N’achetez plus de crème solaire tant que vous n’avez pas lu mon test sur la crème solaire naturelle

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  

Avec l’arrivée des beaux jours et des vacances d’été, le moment est venu de choisir la crème solaire qui protégera efficacement notre peau du soleil. Il n’est pourtant pas toujours facile de s’y retrouver. Si comme moi, vous vous souciez de la qualité des produits que vous appliquez sur votre peau mais que vous vous sentez perdu, je vous partage quelques conseils qui vous aideront à bien choisir votre crème solaire naturelle ainsi que mon retour d’expérience sur la gamme de protection solaire d’Acorelle.

 

Crème solaire naturelle : les raisons de l’adopter

Avec une peau claire, sensible et parsemée de grains de beauté, la protection solaire a toujours été pour moi un vrai sujet. J’ai appliqué pendant des années des crèmes solaires classiques pensant que cela n’avait aucun autre effet que celui de me prémunir des UV. J’étais loin de me douter de l’impact que ce choix pouvait avoir sur la santé et l’environnement jusqu’à ce que je m’y intéresse d’un peu plus près.

 

Des crèmes solaires classiques controversées

coraux merLes crèmes solaires conventionnelles fonctionnent avec un filtre chimique composé de substances issues de la pétrochimie qui transforment les UV en rayons non-nocifs. Néanmoins, les nanoparticules contenues dans ces filtres de synthèse, perturbent l’écosystème marin. Lorsque vous vous baignez, elles finissent au fond de l’eau et nourrissent un virus qui détruit les algues logées dans les coraux. Le corail blanchit et finit par mourir. Outre l’impact environnemental massif qu’elles engendrent, les crèmes solaires conventionnelles s’avèrent être également néfastes pour la santé (sources). Pour rendre leur application plus agréable et prolonger leur durée de conservation, elles contiennent des substances nocives tels que les parabens, PEG, EDTA, ou autre phénoxyéthanol. Par ailleurs, les nanoparticules pénètrent dans la peau et dans notre organisme, agissant comme des perturbateurs endocriniens.

 

Une alternative naturelle

Heureusement, une autre alternative existe, celle des crèmes solaires à base d’ingrédients naturels. Souvent certifiées bio, elles sont constituées de filtres minéraux à base d’oxyde de zinc ou de dioxyde de titane qui réfléchissent les UV tel un miroir. Biodégradables et sans conservateur chimique, elles contiennent des huiles végétales pour hydrater la peau. Cependant, tout comme les filtres de synthèse, certains filtres minéraux sont constitués de nanoparticules, de minuscules particules de matière capables de pénétrer dans l’organisme. Accusées d’être responsables du vieillissement prématuré de la peau et favoriser l’apparition de cancers, la législation impose dorénavant que le terme [NANO] soit mentionné entre crochets sur l’étiquette juste après le nom de l’ingrédient. L’idéal est donc de privilégier des crèmes bio sans nanoparticule. Pour vous aider, n’hésitez pas à utiliser l’application mobile Inci Beauty qui permet de connaître la composition exacte d’un produit cosmétique.

 

Une protection efficace

Souvent décriées pour leur manque d’efficacité, les crèmes solaires bio garantissent pourtant la même protection contre les UVA et les UVB que les crèmes solaires classiques. Contrôlées par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), elles doivent respecter un cahier des charges strict. Vous pouvez donc les adopter sans crainte. La seule différence réside dans l’application. Il ne faut pas chercher à faire pénétrer le produit par des massages longs et appuyés, mais au contraire procéder par effleurement de la peau et renouveler l’application juste après une baignade si celle-ci ne résiste pas à l’eau. Alors que les filtres chimiques mettent environ 30 minutes à agir après application, les crèmes solaires possédant des filtres minéraux assurent une protection immédiate. Elles ont aussi l’avantage d’être moins allergisantes et ne représentent pas de danger avéré pour l’environnement.

 

La gamme de protection solaire bio Acorelle

Forte de ces constatations, j’ai eu envie de me tourner vers une crème solaire à la fois respectueuse de l’environnement et de ma santé. C’est alors que j’ai découvert la gamme de protection solaire “nature sun” de la marque Acorelle.

Une marque éco-responsable qui prend soin de notre peau

Acorelle est une marque française de cosmétiques naturels et bio créée en 2006. Certifiée Ecocert et Cosmebio, elle propose toute une gamme de produits solaires à base de dioxyde de titane, filtre minéral que la marque a choisi d’associer à une synergie de pollen et propolis pour ses propriétés anti-oxydantes. J’ai été particulièrement séduite par la démarche de la marque qui reverse chaque année à Surfrider Foundation, l’association de protection des océans, un pourcentage sur la vente de ces brumes d’été. J’ai donc opté pour le spray solaire bio en SPF 50 pour visage et corps, formulé sans nanoparticule et sans parfum, ce qui en fait une crème idéale pour les peaux sensibles des adultes et des enfants de plus de 3 ans. Elle contient également de l’huile d’argan pour préserver la jeunesse de la peau.

 

Mon avis après plusieurs mois d’utilisation

Après plusieurs mois d’utilisation, je suis très satisfaite de ce produit. C’est une crème solaire d’une efficacité à toute épreuve, aussi bien lors des premières expositions qu’avec un taux d’ensoleillement plus important. Je n’ai jamais eu aucun coup de soleil malgré ma peau claire. J’obtiens un hâle plus harmonieux et plus rapidement qu’auparavant. L’odeur et l’application sont très agréables car la crème est fluide sans être grasse ni collante. Elle résiste d’ailleurs très bien à l’eau, c’est pourquoi il faut bien frotter sous la douche pour la retirer complètement ! L’effet blanc est vraiment très léger, mais sur le visage il est vrai que ce n’est pas toujours du plus bel effet. J’ai donc testé dernièrement la crème teintée visage en SPF 50. Je l’applique comme un fond de teint et la poudre légèrement car elle est assez épaisse. En plus de donner bonne mine, elle protège très bien.

Un point négatif ?

Le seul point négatif de ce spray solaire est sa contenance assez faible et son prix relativement élevé, mais qui à mon sens se justifie au regard de la protection de qualité qu’elle apporte. Je considère cet achat comme un geste éco-responsable et je la rachète systématiquement. Elle est devenue un must-have de mes étés et toute la famille l’utilise. Lorsque mon fils était plus petit, j’utilisais sur sa peau très sensible, la crème solaire bébé SPF 50+ qui ne lui a jamais provoqué d’allergie, contrairement à d’autres crèmes.


Optimiser sa protection solaire

Malgré tout, le soleil reste notre meilleur ennemi. Bien qu’il soit utile à la synthèse de la vitamine D, il faut garder à l’esprit qu’on ne parle désormais plus d’écran total car une crème solaire laissera toujours passer un léger pourcentage d’UV, même une crème solaire naturelle.

Quelques réflexes à adopter pour maximiser sa protection :

  • Préparer sa peau au soleil naturellement

L’alimentation est une solution saine et naturelle qui aura de réels bénéfices sur l’éclat de votre bronzage. Pour cela, choisissez des aliments à base d’anti-oxydants ou de bêta-carotène comme les carottes, poivrons ou encore la patate douce. Vous pouvez aussi effectuer des gommages sur votre visage et votre corps 1 fois par semaine 1 mois avant l’exposition afin de relancer la circulation sanguine. Enfin, hydratez votre peau quotidiennement avec des huiles végétales telles que l’huile de jojoba ou de carotte qui va stimuler la production de mélanine, pigment qui active le bronzage. Découvrez d’ailleurs les secrets d’application et d’utilisation de l’huile de jojoba.

 

  • Choisir un SPF adapté à sa peau

Chacun possède un phototype différent, la protection doit donc être adaptée à votre peau. Plus elle est claire et plus l’indice de protection doit être élevé. Il faut aussi prendre en compte le taux d’ensoleillement. Une crème SPF 50 stoppe 98% des UV et contrairement aux idées reçues, elle ne vous empêchera pas de bronzer. Un bronzage progressif sera plus durable car la peau sera moins asséchée.

 

  • Mettre des vêtements

La meilleure protection contre le soleil est le vêtement. Optez pour des vêtements clairs et protégez vous avec un chapeau, une casquette et des lunettes. Il existe aussi des combinaisons anti UV très efficaces pour les enfants. Enfin, pensez au parasol !

 

  • Éviter la surexposition

Une exposition de seulement 20 minutes par jour suffit. Pour préparer sa peau, il est d’ailleurs préconisé de s’exposer très progressivement au soleil. Évitez les heures les plus chaudes de la journée (entre 12h et 16h) et privilégiez l’ombre.

 

Protéger sa peau et son capital soleil est donc très facile avec les bons réflexes. Se prémunir des effets néfastes du soleil ne devrait pas se faire au détriment de notre santé et de l’environnement. Il est dorénavant possible d’allier les deux, la marque Acorelle en est un parfait exemple. N’hésitez pas à tester une crème solaire naturelle vous aussi, votre peau vous dira merci !

Merci à Eugénie Coster, rédactrice Web SEO pour cet article 🙂


Partager cet article :
  •  
  •  
  •